David Popovici mène la délégation canadienne à Aix-en-Provence

Kimberly Ribble, de Daniel LaRusso à M. Miyagi
10 December 2021
Liste des athlètes qui seront mis en candidature pour un brevet de Sport-Canada
17 December 2021

Montréal, 12 décembre 2021 – Plusieursjudokas canadiens ont profité du Tournoi junior d’Aix-en-Provence présentée en France ce week-end pour renouer avec la compétition internationale et pour acquérir de l’expérience en vue de la suite de la saison. Parmi ceux-ci, on retrouve David Popovici, auteur du meilleur résultat de l’unifolié avec une cinquième place chez les moins de 81 kg dimanche.

Le représentant de l’unifolié est parvenu à se frayer un chemin jusqu’en finale de bronze, où il a dû s’avouer vaincu contre le Français Spiros Eleftheriadis. Cette défaite est toutefois loin de mettre un ombre sur la journée du Montréalais qui conclut avec une fiche cumulative de quatre victoires et deux revers.

Son seul autre faux pas est survenu lors des quarts de finale, alors qu’il s’est incliné face au Suisse Loïc Gerosa, éventuel vainqueur de la catégorie. Popovici a ensuite fait preuve de persévérance en signant trois gains de suite au repêchage pour atteindre la finale de bronze.

« Il a gagné ses combats de manière expéditive avant de s’incliner contre le futur champion du tournoi. Il a remonté jusqu’à la finale de bronze où il a mené un excellent combat. Il n’a toutefois pas été chanceux avec l’arbitrage et a perdu en raison de ses trois shidos. Il été très solide tout au long de la journée et il a démontré de très belles choses », a mentionné son entraîneur Alexandre Émond au terme de la compétition.

Également en action chez les moins de 81 kg, Guillaume Gaulin a quant à lui vu son parcours s’arrêter au troisième tour avec une fiche d’une victoire et une défaite.

Trois autres athlètes canadiens ont obtenu des classements à l’issue de la journée de dimanche. Justine Simard (-63 kg) a été la plus occupée du lot, elle qui a signé quatre gains en six sorties sur les tatamis français pour prendre le septième rang de sa division. Notons que ses deux revers sont survenus contre d’éventuelles médaillées, dont la grande gagnante, Julie Falgon (France).

« Elle a paru très forte dans ses trois premiers combats qu’elle a gagnés par ippon assez rapidement, a remarqué Émond. Elle s’est fait surprendre en quarts de finale et s’est blessée à l’épaule au repêchage. Elle a finalement dû abandonner, car elle a empiré la blessure dans son dernier duel. Somme toute, elle a connu une bonne journée et elle a pris beaucoup d’expérience. »

Laurence Biron (-70 kg) et Nikola Petrovic (-100 kg) ont eux aussi terminé au septième rang de leur catégorie respective, dimanche. Biron a été victorieuse à trois reprises, tandis que son compatriote est ressorti gagnant dans un de ses trois combats.

Munkhjin Batdorj termine neuvième de sa catégorie

De son côté, Munkhjin Batdorj a pris le neuvième rang du tournoi des moins des 73 kg disputé samedi. Le Québécois a disputé un total de cinq combats avant d’être éliminé au troisième tour du repêchage contre le Français Marven Banama.

Aux dires d’Alexandre Émond, ce n’est que partie remise pour l’athlète de 17 ans qui a démontré de belles aptitudes lors de son passage en France, le tout, dans un contexte pour le moins inhabituel.

« Il a prouvé qu’il a le niveau pour se battre dans des compétitions internationales U21 et il a été dominant contre tous ses adversaires. Par contre, le format du tournoi a un peu joué contre lui. Les combats revenaient très vite et il a manqué d’énergie. Il a perdu des combats qu’il aurait dû gagner », a commenté le pilote de l’équipe canadienne au sujet de son protégé.

Aussi inscrit chez les moins de 73 kg, Finn Shroeder a été éliminé d’entrée de jeu. Scénario similaire pour Violette Louet (-52 kg), Tylor Collin (-60 kg), Thomas Ganet (-66 kg) et Frédéric DeCardaillac (-66 kg) qui n’ont pu trouver le chemin de la victoire.

Félix Mercier-Ross a pour sa part remporté son premier duel chez les moins de 66 kg, mais a subi l’élimination au tour suivant.

Les membres de la délégation canadienne présente au Tournoi international junior d’Aix-en-Provence participeront à un camp de perfectionnement à Marseille en début de semaine. Ils reviendront au pays mercredi pour reprendre l’entraînement avec une expérience supplémentaire au compteur.

« Les athlètes ont montré beaucoup de détermination et ont tous prouvé qu’ils étaient de niveau pour ce tournoi international. Maintenant, ils pourront se tester davantage face aux autres compétiteurs lors du camp d’entraînement, avant de revenir à la maison encore plus motivés », a conclu Émond.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :

Patrick Esparbès

Directeur général adjoint

(514) 668-6279

p.esparbes@judocanada.org

Login

Lost your password?