L’inverse est également vrai. Tout champions du monde en titre qu’ils étaient (en 2013 et 2017)