Médaillé de bronze, François Gauthier-Drapeau voit grand pour la suite de sa saison

Julien Frascadore poursuit sa progression à Malaga
24 October 2021
Un retour très attendu en kata pour l’équipe canadienne
28 October 2021
Photo Tiffany Hunting
François Gauthier-Drapeau (troisième à partir de la gauche)

François Gauthier-Drapeau a réalisé un objectif de longue date en remportant le bronze chez les moins de 81 kg, dimanche, à l’Open européen disputé à Malaga, en Espagne. Fier de sa performance, le Québécois souhaite maintenant bâtir sur ce résultat pour donner un nouvel élan à sa carrière.

« Je suis vraiment content ! Ça faisait longtemps que je n’avais pas gagné une médaille dans un événement international et j’attendais ce moment avec impatience. En plus, c’est mon premier podium dans un Open, alors c’est assez spécial. C’est bon d’être de retour ! » a lancé Gauthier-Drapeau avec enthousiasme à l’issue de l’événement.

Le judoka canadien a démontré toute l’étendue de son talent lors de cette compétition, concluant avec un triomphe par waza-ari contre l’Espagnol Alfonso Urquiza Solana en finale de bronze.

Le tout ne s’est pas fait sans mal pour Gauthier-Drapeau qui a fait face à des adversaires coriaces sur le tatami. Il a entre autres vaincu l’Italien Andrea Gismondo au repêchage, un opposant contre qui il avait connu des difficultés par le passé. Mais cette fois-ci, le scénario s’est avéré bien différent.

« J’étais un peu nerveux avant le combat parce qu’il m’avait déjà battu auparavant, a-t-il avoué. Je savais un peu à quoi m’attendre et j’ai réussi à gagner par ippon dans la première minute. Ça m’a donné beaucoup de confiance et j’ai pu conserver mon énergie pour la finale de bronze. »

Le seul faux pas de Gauthier-Drapeau est survenu en quarts de finale, où il était confronté à Alpha Oumar Djalo, éventuel champion de la catégorie. Les deux combattants se sont livré une chaude lutte, mais c’est finalement le représentant de la France qui a eu le dessus en prolongation.

« Je savais qu’il était excellent, même si je ne l’avais jamais affronté. J’ai eu deux pénalités tôt dans le combat, mais j’ai quand même donné une bonne opposition et fait de bonnes attaques. Par contre, je n’ai pas été assez rapide dans ma prise et il m’a surpris en temps supplémentaire », a analysé Gauthier-Drapeau.

Cette défaite est toutefois loin de mettre de l’ombre sur la prestation de l’athlète de 23 ans qui reviendra au pays au cours des prochains jours avec une médaille au cou et une première expérience concluante en Grand Chelem (Paris). De quoi ajouter à la motivation de celui qui veut profiter de cette saison pour démontrer tout son savoir-faire.

« Mon but est d’éventuellement revenir avec l’équipe nationale senior. Je n’avais pas eu de compétition depuis longtemps et ce voyage me permet d’y croire. Je voulais aller chercher de bons résultats et c’est exactement ce que j’ai fait. Je vais continuer de travailler pour devenir encore meilleur et m’améliorer au niveau tactique », a-t-il conclu.

Également du tournoi chez les moins de 81 kg, le Québécois Alex Marineau a baissé pavillon contre l’Italien Mattia Gallina à son premier combat de la journée. Même sort pour la Britanno-Colombienne Alicia Fiandor (-70 kg) qui a subi la défaite d’entrée de jeu face à la Belge Maxine Heyne.

Blessé, Louis Krieber-Gagnon (-90 kg) n’a finalement pas pris part à la compétition.

Login

Lost your password?