Médaillé d’argent, Shady El Nahas en veut encore plus

François Gauthier-Drapeau continue de briller
7 November 2021
Judo Canada et Nanka Judo, nouveaux partenaires jusqu’en 2028
11 November 2021
Shady El Nahas (à gauche)

Shady El Nahas a marqué son retour à la compétition en raflant la médaille d’argent chez les moins de 100 kg, dimanche, au Grand Chelem de Bakou, en Azerbaïdjan. Ce résultat est cependant loin de satisfaire le Canadien qui ne vise rien d’autre que la plus haute marche du podium.

Shady El Nahas en était à une première sortie depuis les Jeux olympiques de Tokyo, où il s’était classé cinquième en juillet dernier. Cette période d’inactivité n’a toutefois pas paru pour le Torontois de 23 ans qui a rapidement retrouvé ses repères sur le tatami.

Il a d’abord vaincu le judoka local Adil Karimli par ippon, avant de faire de même contre le Brésilien Andre Humberto lors de la demi-finale. Il s’est ensuite mesuré au Russe Niiaz Bilalov dans une finale âprement disputée.

Malgré plusieurs attaques lancées dans les premiers instants de l’affrontement, El Nahas n’a pas été en mesure de marquer et la prolongation a été nécessaire pour déterminer le vainqueur. Le représentant de l’unifolié s’est alors fait surprendre par son opposant qui l’a emporté par ippon pour mettre la main sur l’or.

« Je dominais le combat et je croyais même avoir réussi à faire une projection. J’ai ensuite reçu un deuxième shido et j’ai été beaucoup moins prudent en prolongation. Il m’a finalement piégé pour gagner. Pour moi, ce n’est pas un résultat à la hauteur de mes attentes, parce que je venais ici pour l’or et rien d’autre », a commenté El Nahas à l’issue des hostilités.

L’entraîneur de l’équipe nationale, Sasha Mehmedovic, s’est quant à lui dit satisfait du travail effectué par son protégé qui aura la chance de se reprendre dans le cadre du Grand Chelem d’Abou Dhabi, prévu dans moins de trois semaines aux Émirats arabes unis.

« Je suis content de la performance de Shady en général, surtout lorsqu’on tient compte de sa courte période d’entraînement avant ce tournoi, a indiqué Mehmedovic. Il s’agissait d’une belle occasion pour lui de se tester après les Jeux olympiques et il est passé bien près de l’emporter. Il pourra retrouver sa forme optimale après quelques compétitions et je suis persuadé qu’on le verra très bientôt sur la plus haute marche du podium. »

Également en action chez les moins de 100 kg, le Britanno-Colombien Ian Ryder a été défait d’entrée de jeu par Adil Karimli, ce qui a immédiatement mis un terme à son parcours.

Le scénario s’est avéré similaire pour l’Ontarien Keagan Young (-90 kg) qui a perdu son seul affrontement du jour contre le Japonais Kosuke Mashiyama. Ce dernier a ensuite remporté ses quatre duels suivants pour être couronné champion de la catégorie.

Login

Lost your password?