L’or à la clé pour Catherine Beauchemin-Pinard

Deux sœurs, deux médailles Christa Deguchi gagne l’or, Kelly s’empare de l’argent
1 August 2022
L’or au cou de l’alligator
3 August 2022

Montréal, 2 août 2022 – Au terme d’un combat hargneux de près de 7 minutes, Catherine Beauchemin-Pinard a trouvé la faille de son adversaire via une clé de bras fatidique qui lui a donné la victoire chez les moins de 63 kg, mardi, aux Jeux du Commonwealth 2022.

En terrain ennemi, contre Gemma Howell de l’Angleterre, le plan était clair. « J’avais déjà affronté cette judoka et ç’a avait été un combat serré que j’avais perdu. Je me suis donc préparée pour un long affrontement. Aussi, c’était beaucoup un enjeu de mains, pour contrôler le positionnement, et j’ai bien réussi cette partie », a décrit Beauchemin-Pinard après son triomphe.

Photos Antoire Saito, Judo Canada
Catherine Beauchemin-Pinard, François Gauthier Drapeau et Mohab ElNahas

« Comme c’était un long combat, j’ai eu un petit doute à un moment, si j’allais réussir à l’avoir. J’y suis allée une séquence à la fois, en revenant toujours plus forte. »

Sur la chaise de l’entraîneur, l’athlète de 28 ans a pu compter sur son ancien coéquipier, Antoine Valois-Fortier. « Antoine connait bien mon judo, on a voyagé ensemble, c’est un match parfait pour me pousser à aller plus loin », a conclu la judoka.

Argent et bronze chez les moins de 81 kg

Les deux athlètes canadiens en action dans la catégorie des moins de 81 kg ont atteint les finales. François Gauthier-Drapeau se battait pour l’or contre Lachlan Moorhead, de l’Angleterre, alors que son coéquipier Mohab ElNahas était en mission pour le bronze.

François Gauthier Drapeau s’est finalement incliné contre le combattant britannique au combiné de deux waza-ari bons pour le ippon. Le vainqueur a affligé au Canadien le même mouvement à deux reprises.

« On avait prévu contrer cette technique, mais de l’autre côté. Comme Moorhead l’a faite du côté opposé, par ma défense, je me suis tiré dans la gueule du loup. Après le premier, je perdais, donc je fonçais plus sur mon adversaire pour tenter quelque chose et essayer de ne pas perdre 1-0. Il a réussi une deuxième fois », a analysé le médaillé d’argent, fort déçu.

Plus tôt, l’autre représentant de l’unifolié de la catégorie, Mohab ElNahas, a fait face à Asa Weithers, de la Barbade, pour une médaille de bronze. Dans un combat expéditif, le judoka canadien a réussi à immobiliser son adversaire pour obtenir le ippon donnant accès à la troisième marche du podium.

« Honnêtement, c’était plus dur que je le pensais ! J’imaginais qu’il allait se fatiguer en une minute et que j’allais le projeter, mais non, il était physique. Je l’ai amené au sol et j’ai réussi à l’immobiliser. Mais ce n’était pas aussi facile que ç’en avait l’air ! J’ai utilisé la bonne technique et je suis content du résultat », a expliqué Mohab ElNahas.

Avant son dernier combat, l’athlète de 26 ans avait perdu contre l’éventuel médaillé d’or, Lachlan Moorhead, ce qui l’a mené à l’un des deux affrontements pour le bronze.

Les judokas canadiens Coralie Godbout (-78kg), Shady ElNahas (-100kg), Kyles Reyes (-100 kg) et Marc Deschenes (+100 kg) seront en action mercredi pour la dernière journée du tournoi des Jeux du Commonwealth 2022.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
[email protected]

Login

Lost your password?