Carolyn Bagnell incarne l’esprit même du bénévolat en Saskatchewan

Mark Hicks redonne au suivant en Alberta, par simple amour pour le judo
8 September 2021
L’Ontario récolte le fruit de ses efforts et embauche un nouvel entraîneur à l’international
10 September 2021

L’organisation des différents sports et de leurs événements un peu partout au pays ne pourrait se faire sans le précieux apport des bénévoles. Le judo ne fait pas exception et, en Saskatchewan, Carolyn Bagnell incarne parfaitement l’esprit d’entraide et de solidarité lié à son bénévolat qui se poursuit depuis plus d’une décennie.

L’aventure a commencé il y a 13 ans, lorsqu’on a suggéré à ses enfants d’essayer des sports de combat. Après avoir visionné différentes vidéos, le judo est tombé dans l’œil de son fils, Daniel. « On a tout de suite vu que c’était fait pour lui », raconte-t-elle.

La passion qu’est devenue le judo chez son enfant a naturellement mené Mme Bagnell à s’impliquer, d’abord au niveau régional, puis à l’échelle provinciale.

« On m’a demandé de l’aide au club et c’était important pour moi de me rendre utile pour que le sport qui passionnait mes enfants se porte bien, pour en assurer sa continuité. En tant que mère, j’ai vu les bénéfices du judo et j’ai voulu lui redonner. Ils y ont appris les notions de respect et de confiance en soi. Ils ont commencé à prendre l’entraînement très sérieux et à créer de belles amitiés, ils étaient motivés. Je voulais donc faire ma part », résume celle qui apprécie aussi l’aspect social avec les autres parents.

Et lorsque le judo s’est invité dans son foyer familial, il y a vite pris une place très importante, même que Mme Bagnell s’est également initiée à la discipline. Elle détient désormais sa ceinture orange.

« Tu ne peux pas rester à l’écart quand tes enfants font quelque chose d’aussi important dans leur vie. Mon implication s’est construite d’elle-même », affirme-t-elle avec modestie pour expliquer ses multiples engagements, actuellement en tant que présidente des comités des finances et du marketing ainsi que membre du conseil d’administration et de différents autres comités de Judo Saskatchewan.

Au fil du temps, Carolyn Bagnell est en fait devenue une pierre angulaire du judo dans sa province. En plus de faire partie de nombreux comités, elle met la main à la pâte lors des différents événements, en plus d’être la présidente du club de judo et membre du conseil d’administration au YMCA de Saskatoon.

« Carolyn est une membre très appréciée de Judo Saskatchewan, qui contribue à l’amélioration du judo dans de nombreux domaines. Nous sommes très chanceux de l’avoir comme bénévole », souligne T.V. Taylor, président de Judo Saskatchewan.

Et cet horaire chargé, elle ne le regrette pas du tout! Elle incite d’ailleurs tout le monde à offrir son aide et à tenter l’expérience du bénévolat. Tout le monde en ressort gagnant! « Au bout du compte, l’aide apportée est très utile et on se sent bien à la fin de la journée. De savoir que tu as contribué au succès de ton sport, c’est très satisfaisant. C’est peut-être un peu égoïste, mais ça me fait du bien d’aider. »

« Les gens ont tendance à ne pas faire de bénévolat parce qu’ils croient qu’ils n’ont rien à offrir. Pourtant, il y a toujours une place pour chacun dans chaque organisation et on reçoit tellement plus que ce que l’on donne en s’impliquant. »

Mike Tamura, président de Judo Canada, ne pourrait être davantage en accord. « Sans les bénévoles, nous ne pourrions exister. Ils sont impliqués à tous les niveaux : le club, la province et le pays. Faire du bénévolat, c’est se sentir utile, faire quelque chose pour autrui et donner sans compter, sans attentes. En tout temps, ils sont indispensables, mais en ces temps difficiles, ils sont d’autant plus précieux pour notre sport. Carolyn Bagnell incarne cette philosophie, en plus d’avoir embrassé la pratique du judo. Nous sommes fiers de la compter dans notre grande famille. Merci Mme Bagnell. »

Vous cherchez un club près de chez vous? Consultez cette page : judocanada.org/fr/outils-de-recherche-de-club/