Mark Hicks redonne au suivant en Alberta, par simple amour pour le judo

Sélections- Championnat du monde – Vétérans
8 September 2021
Carolyn Bagnell incarne l’esprit même du bénévolat en Saskatchewan
9 September 2021

Le judo occupera toujours une place toute spéciale dans la vie de l’homme d’affaires Mark Hicks. D’abord athlète dans ce qu’il qualifie de son « jeune temps », il enseigne depuis de nombreuses années l’art martial au club de Saint-Albert, tout en s’impliquant activement auprès des fédérations albertaine et canadienne pour aider sa discipline à se perpétuer.

Depuis 2018, M. Hicks multiplie ses engagements auprès de Judo Canada. Que ce soit par le biais de la commandite avec sa concession Ford de Sherwood, de l’organisation d’événements ou simplement par la transmission de ses connaissances et de son savoir, il répond toujours présent lorsqu’on fait appel à lui.

« Je suis toujours prêt à aider Judo Canada, peu importe la situation! », lance-t-il d’emblée, avec tout l’enthousiasme qui le caractérise.

Mark Hicks (avec le maillot noir) en compagnie de membres du club de Saint-Albert.

Initié au judo à un très jeune âge, Mark Hicks a lentement gravi les échelons pour atteindre les niveaux national et international, où il a obtenu quelques podiums dans les années 80. Mais au-delà des performances et des résultats, ce sport s’est avéré être une véritable école de vie pour lui.

« J’ai été très choyé! Le judo m’a permis de voyager, de créer des amitiés qui perdurent encore aujourd’hui et de devenir un meilleur être humain. Ça m’a inculqué la discipline, l’esprit de compétition et plusieurs valeurs qui me sont chères. Le sport m’a toujours aidé à prendre les bonnes décisions dans ma vie, à toujours aller de l’avant. Je crois que c’est excellent pour les jeunes », raconte-t-il.

Près de 30 ans plus tard, il dirige un concessionnaire automobile, en plus de s’impliquer activement dans sa discipline dans la grande région d’Edmonton, ce qui lui permet de se tourner vers la jeunesse pour redonner à son tour à la prochaine génération. Non seulement pour développer des athlètes, mais aussi pour développer l’humain derrière le sportif. Un défi qui le motive au plus haut point.

« Le judo, ça donne de la direction et de la drive! Nos habitudes définissent notre futur et c’est ce que je transmets aux jeunes. Comme instructeur, c’est toujours plaisant de voir leur évolution. On veut faire de bons athlètes, mais notre travail est de faire de bons humains et le judo est le sport parfait pour ça. »

Chose certaine, la somme de son travail et sa contribution soutenue sont reconnues tant dans sa province qu’au niveau national.

« Mark est un exemple parfait du judo pour la vie! Il consacre depuis de nombreuses années beaucoup de son temps et de son expertise pour que le sport qu’il aime tant continue de grandir. Sa passion pour le judo est bien reconnue et appréciée à tous les niveaux au sein de la communauté du judo et Judo Alberta est extrêmement reconnaissant de compter sur Mark comme ambassadeur du sport », explique Nate MacLellan, directeur général de Judo Alberta.

« Mark est une véritable « tornade ». Il n’est jamais à court d’idées, de disponibilités et surtout d’enthousiasme. Il lève la main à chaque fois et Sky has no limit comme il dirait si bien. Il a des contacts partout, des amis partout et il a une solution à tout. Je me suis toujours posé une question : est-ce qu’il dort? D’après moi, il dort habillé et debout question d’être prêt à toute éventualité », renchérit le directeur général adjoint de Judo Canada, Patrick Esparbès.

Une saison primordiale

Après une dernière année et demie marquée par la pandémie et l’arrêt intermittent de la pratique du judo un peu partout au Canada, les choses semblent se diriger, lentement mais sûrement, vers un retour à la normale.

Pour Mark Hicks la prochaine saison sera primordiale pour le judo, afin d’entretenir ou de redonner la passion aux judokas privés de leur sport. C’est pourquoi il continuera entre autres à offrir son soutien financier aux meilleurs judokas au pays, aux Championnats nationaux élite et aux Championnats internationaux d’Edmonton, tout en poursuivant ses nombreuses autres implications auprès de son club, de sa province et de Judo Canada.

« Les athlètes n’ont pu pratiquer leur sport comme à l’habitude dans les 18 derniers mois et ils ont perdu des moments qu’ils ne pourront jamais revivre. Ce sera à nous, les instructeurs, dirigeants et amoureux du judo de raviver cette passion et de faire rayonner notre sport », mentionne l’organisateur des Championnats internationaux d’Edmonton, disputés au West Edmonton Mall, où plus de 100 000 personnes ont pu observer l’événement lors de sa dernière édition en 2019.

L’organisation de cette importante compétition est un autre exemple témoignant de son engagement, toujours dans une vision philanthropique, sans attentes, par reconnaissance au sport qui lui a tant donné.

« Je le fais parce que j’aime le judo et parce que je suis capable de le faire. Je suis choyé par la vie, j’ai du succès dans mes affaires et je me considère chanceux d’être en position de faire ce genre de choses. Il faut aider et soutenir nos athlètes et notre sport. Je suis heureux de le faire et j’espère que ça pourra inciter d’autres personnes à faire de même », conclut-il.

Vous cherchez un club près de chez vous? Consultez cette page : judocanada.org/fr/outils-de-recherche-de-club/

Login

Lost your password?