Employés

Nicolas Gill
Directeur général et DHP

Natif de Montréal, Nicolas est le judoka le plus prolifique de l’histoire du judo canadien. Il a remporté deux médailles olympiques et trois médailles aux championnats du monde. Il a participé à quatre Jeux olympiques et a été le porte-drapeau de la délégation canadienne lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux d’Athènes, en 2004. Après avoir pris sa retraite en tant qu’athlète en 2005, Nicolas a choisi de se consacrer au développement des athlètes de haut niveau. La même année, il a été nommé entraîneur de l’équipe nationale et a exercé la double fonction de directeur de haute performance (DHP) de Judo Canada ainsi que d’entraîneur-chef de l’équipe nationale de 2009 à 2016. Depuis 2016, Nicolas a choisi de relevé de nouveaux défis au sein de la fédération canadienne de judo en tant que CEO, bien qu’il continue à exercer les fonctions de DHP.

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint

Après une carrière d’athlète, au cours de laquelle il a été membre de l’équipe nationale pendant quelques années, Patrick s’est impliqué dans le judo à plusieurs niveaux. Il a été directeur technique et entraîneur-chef du club de judo Seiko d’Alma pendant quatre ans, puis est devenu Directeur général de Judo Québec pendant 12 ans. Il est instructeur certifié de dojo niveau 3 et s’est joint à Judo Canada en 2016 après quatre ans à la tête de Soccer Québec.

Marie-Hélène Chisholm
Gestionnaire de la haute performance

Membre de l’équipe nationale pendant près de 14 ans, Marie-Hélène a connu de grands succès en compétition sur la scène internationale. Elle s’est classée 5e aux Jeux olympiques d’Athènes, ce qui constituait à l’époque le meilleur résultat féminin de l’histoire du judo canadien aux Jeux olympiques. L’année suivante, elle s’est également classée 5e aux Championnats du monde 2005 en Égypte. Marie-Hélène est une entraîneure de judo certifiée niveau 5 du PNCE. Après s’être retirée de la compétition, elle a travaillé à Judo Québec comme entraîneure provinciale de 2008 à 2009. Elle s’est ensuite jointe à Judo Canada en 2009 à titre d’entraîneure adjointe de l’équipe nationale féminine. Marie-Hélène a occupé ce poste jusqu’en 2013, puis a poursuivi d’autres opportunités et est aujourd’hui la gestionnaire de la haute performance de Judo Canada. Elle est également la fondatrice et la présidente du Comité de l’équité des genres de Judo Canada.

Andrzej Sadej
Directeur de la Formation des Entraîneurs & Entraîneurs en chef Para

Andrzej est un ancien membre de l’équipe nationale polonaise. Il a été huit fois champion national de Pologne, au cours de sa carrière, il a remporté quatre médailles de bronze aux Championnats d’Europe et a été trois fois médaillé aux Championnats du monde universitaire. Andrzej est titulaire d’une maîtrise de la PE Academy, à Wrocław, en Pologne. Depuis les années 1990, Andrzej est l’un des visages emblématiques du judo canadien. Sa persévérance et son dévouement ont permis l’avancement du judo au pays, et ce à plusieurs niveaux. Il a d’abord fait sa marque comme entraîneur national de 1990 à 1996, après quoi il a décidé de travailler à l’administration de Judo Canada. Son objectif a toujours été d’amener Judo Canada à l’avant-garde de la compétition internationale. En 2014, Andrzej est retourné sur les tatamis en tant qu’entraîneur national du programme paralympique pour les athlètes malvoyants, donnant un nouveau souffle de vie à ce programme. En 2018, Priscilla Gagné est devenue la première médaillée mondiale féminine au programme paralympique de judo canadien..

Émilie-Claude Leroux
Coordinatrice aux communications

Ancienne membre de l’équipe nationale et ancienne championne canadienne, Émilie-Claude a été impliquée dans le judo à plusieurs niveaux au fil des ans. Elle est a notamment été entraîneure de club et est membre du Comité de l’équité des genres de Judo Canada depuis 2013. Elle s’est jointe à Judo Canada en 2015, son rôle au sein de l’organisation a changé au fil des ans et depuis décembre 2021, elle est maintenant coordonnatrice des communications.

Franck Moussima
Coordinateur du développement sportif

Franck est un ancien athlète olympique camerounais (2004 et 2008), deux fois champion d’Afrique et vice-champion des Jeux universitaires en 2007. Il a occupé, sous l’égide de la FIJ, de nombreux postes d’entraîneur national au Cameroun, au Swaziland et au Botswana. Il est également expert de l’Académie de FIJ depuis 2015 spécifiquement pour les séminaires de formation et d’évaluations des entraîneurs.

Danielle Boulanger
Gestionnaire du service aux membres et grades

Danielle possède une grande expérience professionnelle en gestion de projets/programmes et évènements. Présidente et entraîneur du club d’athlétisme Vainqueurs Plus depuis 2013. Coordinatrice des bénévoles lors d’une multitude d’évènements sportifs d’envergures, dont le Grand Prix de Montréal en 2019. Leader dévouée avec une robuste expérience dans l’industrie canadienne du sport, l’orientation de comités, la logistique et la gestion d’équipe.

Antoine Valois-Fortier
Entraîneur national – Sénior

Antoine a commencé à pratiquer le judo à l’âge de quatre ans au Club de judo de Beauport. Ses parents pensaient que ce sport serait un exutoire sain pour l’énergie débordante de leur fils, mais ils ne s’attendaient pas à ce qu’il devienne la plus grande passion d’Antoine. En 2008, Antoine a déménagé à Montréal pour s’entraîner au Club de judo Shidokan (anciennement le Centre national d’entraînement de Judo Canada). Ce sont les Jeux olympiques de Londres qui révéleront au monde le talent exceptionnel d’Antoine. En raflant une médaille de bronze olympique des moins de 81 kg en 2012. Antoine ajoutera une médaille très importante à sa collection en 2014, l’argent aux Championnats du monde. Aux mondiaux de l’année suivante, il s’est à nouveau démarqué en mettant la main sur le bronze. Il réussira l’exploit une troisième fois en 2019, lorsqu’il remporta sa troisième médaille mondiale (bronze). Parallèlement à sa carrière d’athlète, Antoine a obtenu un baccalauréat en intervention en activité physique de l’Université du Québec à Montréal et un diplôme d’études supérieures spécialisées en gestion du sport de HEC Montréal. En décembre 2021, à 31 ans et après une carrière remarquable de plus de 12 ans au sein de l’équipe nationale, Antoine se retire de la compétition. En janvier 2022, Antoine se joint à Judo Canada à titre d’entraîneur national senior.

Sasha Mehmedovic
Assistant entraîneur national Junior/U23

Sasha est né à Pancevo, en Serbie, et est arrivé au Canada en 1993, à l’âge de huit ans. Il a commencé à pratiquer le judo en suivant les traces de son père, lui-même judoka. Fan de sports de contact et d’arts martiaux, Sasha a choisi de se consacrer au judo comme moyen de poursuivre son rêve olympique. Membre de l’équipe nationale pendant plus de 10 ans, où il combattait dans la catégorie des moins de 66 kg, Sasha a représenté le Canada à deux Jeux olympiques, en 2008 et 2012. Tout au long de sa carrière, il a remporté plusieurs médailles lors de tournois en coupes du monde et Grand Prix. Le point culminant de sa carrière est une 7e place aux Championnats du monde 2007 au Brésil. En septembre 2013, peu après avoir pris sa retraite de la compétition, Sasha s’est joint à l’équipe d’entraîneurs de Judo Canada.

Daniela Krukower
Assistante entraîneure nationale Junior/U23

Daniela est née à Buenos Aires, en Argentine. Très jeune, elle a déménagé avec sa famille en Israël où elle a été initiée au judo. À partir de 1999, elle a représenté son pays natal, l’Argentine, lors des compétitions sur la scène internationale. Le point culminant de la carrière de Daniela a été lors des Championnats du monde à Osaka en 2003, où elle a été couronnée championne du monde dans la catégorie des moins de 63 kg. L’année suivante, elle s’est classée 5e aux Jeux olympiques d’Athènes. Elle a pris sa retraite de la compétition peu après avoir remporté l’or aux Championnats panaméricains de 2009. En plus de sa grande expérience en judo, Daniela est également spécialisée dans l’enseignement du Krav Maga et est une instructrice militaire et civil Expert 2. Elle a développé et enseigne le programme d’auto-défense pour femmes de Judo Canada, et elle est également instructrice pour l’académie de la Fédération internationale de judo. En janvier 2022, Daniela a déménagé à Montréal pour devenir entraîneure nationale adjointe des Juniors et U23 de Judo Canada.

Alexandre Émond
Entraîneur du centre d’entraînement national

Alexandre a commencé le judo à l’âge de 6 ans au Club de judo de Varennes. Dès son plus jeune âge, Alexandre a participé à plusieurs championnats canadiens. Il est devenu membre de l’équipe nationale à l’âge de 20 ans et a participé aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Le double champion panaméricain est titulaire d’un baccalauréat en intervention en activité physique de l’Université du Québec à Montréal. Depuis janvier 2017, il s’est joint à l’équipe nationale à titre d’entraîneur des jeunes athlètes en transition au Centre national d’entraînement (CNE) de Judo Canada à Montréal. Son rôle a depuis évolué pour superviser tous les jeunes athlètes qui s’entraînent au CNE.

Janusz Pawłowski
Assistant entraîneur national

Janusz Pawlowski est né à Sopot, en Pologne. L’ancien membre de l’équipe nationale polonaise a obtenu des succès remarquables dans sa carrière de judo, combattant dans la catégorie des moins de 65 kg. Au cours de sa carrière, il a été six fois champion de Pologne, trois médaillés aux Championnats d’Europe, deux fois médaillés olympiques et trois fois médaillés aux Championnats du monde. Janusz détient une maîtrise de l’Académie d’éducation physique de Gdansk, en Pologne, avec une spécialisation en entraînement du judo. Depuis 1991, Janusz a formé des athlètes de divers horizons et de différents pays, il parle également couramment cinq langues. Il a vécu en Pologne, au Koweït, en Slovénie et en Italie avant d’arriver au Canada en 2014, où il occupe le poste d’assistant entraîneur national au Centre national d’entraînement de Judo Canada à Montréal.

Tiffany Hunting
Thérapeute en chef

Tiffany Hunting s’est jointe à Judo Canada en 2016. Auparavant, elle était à l’emploi de l’Institut national du sport du Québec (INS Québec), où elle a travaillé entre autres avec l’équipe de patinage de vitesse ainsi qu’une multitude de sports pendant plusieurs années, accumulant une vaste expérience en physiothérapie sportive de haut niveau. Tiffany détient un diplôme en physiothérapie de l’Université McGill, ainsi qu’une maîtrise en nutrition humaine. Elle est membre enregistrée de la Fédération internationale de physiothérapie du sport (RISPT) et est également membre de l’Académie canadienne de thérapie manipulatrice (FCAMPT). Athlète passionnée elle-même, Tiffany a toujours aimé être impliquée dans tous les types de sports et savait qu’elle voulait travailler avec les athlètes. Elle leur donner le meilleur d’elle-même, afin qu’ils puissent faire de même en compétition. Pour Tiffany, son travail consiste à aider l’athlète à atteindre ses objectifs sportifs.

Login

Lost your password?