Shady ElNahas, imbattable aux Championnats panaméricains

Catherine Beauchemin-Pinard tout près du but
16 April 2022
APPEL DE CANDIDATURES
2 May 2022

Montréal, 16 avril 2022 – Il la voulait depuis longtemps et il l’a finalement autour du cou. Shady ElNahas (-100 kg) a remporté la médaille d’or aux Championnats panaméricains de judo à Lima, au Pérou. ElNahas a été parfait à ses trois combats de la journée, il a terminé le travail en l’emportant contre le Brésilien Rafael Buzacarini en grande finale.

Photo Fédération panaméricaine de judo
Shady ElNahas

« Il voulait vraiment aller chercher l’or aujourd’hui (samedi) ! Shady a connu une très bonne journée. C’est une performance dominante du début à la fin, je crois qu’il n’a jamais été en danger au cours de la journée. Il a toujours été en contrôle », a mentionné l’entraîneur Antoine Valois-Fortier.

« En finale, ç’a très bien été. Il a bien positionné ses mains durant le combat et il a respecté le plan de match qu’on s’était donné au tout début. Il n’a fait aucune erreur et il a su marquer au bon moment. »

ElNahas n’a pas eu la route la plus facile pour se rendre en finale, il a d’abord dû affronter le Péruvien Daryl Yamamoto Servan à son premier combat, avant de se frotter à l’Australien Kayhan Ozcicek-Takagi en demi-finale. Yamamoto Servan et Ozcicek-Takagi ont tous les deux conclu la journée avec des médailles de bronze.

« Il les a tous battus assez aisément par contre. Shady démontre vraiment qu’il est tout à fait intouchable sur le continent. Il avait vraiment une longueur d’avance sur tout le monde », a ajouté l’entraîneur.

Avec sa fiche de deux victoires et deux défaites, Ian Ryder a terminé la journée au cinquième rang chez les moins de 100 kg. Il a été défait par Buzacarini en demi-finale, avant de s’incliner contre Yamamoto Servan lors d’une des finales pour le bronze.

Ryder avait vaincu le Colombien Alejandro Escobar et l’Américain LA Smith III au début de la journée.

Deux médailles de bronze supplémentaires

Dans la catégorie des moins de 81 kg, Étienne Briand et François Gauthier-Drapeau ont tous les deux fini la journée avec une médaille de bronze.

Après s’être incliné en finale de son groupe, Briand s’est relevé au repêchage où il a vaincu coup sur coup l’Argentin Tomas Morales et le Mexicain Samuel Ayala pour remporter le bronze. Briand avait récemment mis la main sur deux médailles d’argent lors d’Opens européens.

« Étienne est extrêmement constant, je l’ai trouvé explosif physiquement et il a été très fort dans ses projections. Il a été un peu malchanceux dans sa défaite, mais il peut être fier de lui », a remarqué Valois-Fortier.

Gauthier-Drapeau a connu un parcours similaire à son compatriote alors qu’il s’est avoué vaincu en finale de son groupe contre Ayala. Il a ensuite défait l’Américain Nicolas Yonezuka et le Dominicain Medickson Del Orbe Cortorreal.

« François a démontré beaucoup de caractère après sa défaite. Il s’est bien repris par la suite avec une belle concentration pour se tourner vers l’avant sans regarder derrière. Il a bien terminé la journée. »

Le Brésilien Guilherme Schmidt a remporté la médaille d’or dans la catégorie.

Keagan Young (-90 kg) a, de son côté, passé bien près de mettre la main sur une médaille de bronze. L’Ontarien a été défait en finale pour la troisième place par le Dominicain Robert Florentino. Il avait auparavant vaincu l’Argentin Ivo Dargoltz pour atteindre la finale de bronze.

Dans la même catégorie, Louis Krieber-Gagnon s’est incliné dès son premier combat de la journée contre Dargoltz.

Chez les plus de 100 kg, Marc Deschênes a lui aussi terminé au cinquième rang après sa défaite contre le Chilien Francisco Solis dans le duel pour la troisième place.

Deschênes avait commencé la journée du bon pied en battant le Mexicain Sergio Del Sol avant d’être battu par le Cubain Andy Granda, éventuel médaillé d’or.

« Keagan en était à une première expérience aux Championnats panaméricains, il a démontré beaucoup de bonnes choses, mais il a encore besoin de prendre de l’expérience. Du côté de Marc Deschênes, il traînait une blessure au genou depuis la Turquie. Je pense que ça le tracassait un peu et ç’a dû jouer un peu dans la balance », a conclu Valois-Fortier.

Chez les femmes, Alicia Fiandor (-70 kg) et Coralie Godbout (-78 kg) ont toutes les deux perdu leur premier combat de la journée. Ayant une chance de se reprendre au repêchage, Godbout s’est finalement s’avouer vaincue face à la Cubaine Gorguet Maidelines.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :

Patrick Esparbès

Directeur général adjoint

Judo Canada

(514) 668-6279

p.esparbes@judocanada.org

Login

Lost your password?