François Gauthier-Drapeau cinquième à Budapest

Le bronze pour Jessica Klimkait à Budapest
8 July 2022
Christa Deguchi couronnée championne en moins de deux
15 July 2022

Montréal, 9 juillet 2022 – Au lendemain de la médaille de bronze remportée par l’Ontarienne Jessica Klimkait dans le tableau des moins de 57 kg du Grand Chelem de Hongrie, François Gauthier-Drapeau avait la chance de l’imiter, lui qui s’était taillé une place dans une des deux finales pour le bronze du tableau des moins de 81 kg.

Photo: IJF, Tamara Kulumbegashvili
François Gauthier-Drapeau (en blanc) dans son dernier combat du jour.

L’athlète d’Alma (Québec) s’est toutefois incliné par waza-ari contre l’Émirien Nugzari Tatalashvili pour conclure au cinquième rang, samedi, à Budapest.

« C’est un peu crève-cœur. J’ai fait un bon combat, mais je n’ai pas réussi à gagner. C’est un peu décevant. Il y a quand même quelques éléments de ma journée d’aujourd’hui dont je suis fier, alors il y a quand même du positif là-dedans. […] Mon coach (Antoine Valois-Fortier) m’a dit que je me suis bien battu pendant 3 minutes 50 secondes et c’est un 10 secondes où je me suis fait marquer un point qui a été assez pour me coûter la victoire. »

Tatalashvili s’est inscrit au pointage après environ 90 secondes lorsqu’il a renversé le Québécois qui n’était pas pleinement en contrôle dans sa chute. Gauthier-Drapeau n’a pas ralenti la cadence par la suite et c’est plutôt une pause forcée de plusieurs minutes qui est venue couper son élan afin que Tatalashvili puisse être soigné à un doigt.

À la reprise, le Canadien a été énergique dans la dernière minute à écouler, sauf que son adversaire l’a empêché de marquer pour ainsi assurer sa place sur le podium.

Plus tôt, au repêchage, Gauthier-Drapeau avait eu raison du Moldave Nicon Zaborosciuc par waza-ari.

C’est sa défaite aux mains du Brésilien et éventuel médaillé d’or de la catégorie, Guilherme Schmidt, en quart de finale, qui l’avait relégué au repêchage.

« La dernière fois que nous nous sommes affrontés, je l’avais battu, a poursuivi Gauthier-Drapeau. Ça aussi c’était un peu crève-cœur de perdre contre un gars que je savais que je pouvais battre. Il a gagné la médaille d’or, alors je peux un peu me consoler avec ça. »

Dans ses autres combats, le Québécois avait eu raison de l’Italien Tiziano Falcone et du Kazakh Barak Arkabay, deux victoires signées par waza-ari.

François Gauthier-Drapeau a déjà remporté deux médailles de bronze en tournoi de Grand Chelem depuis le début de sa carrière et il sait que son exclusion du podium n’est pas en échec pour autant.

« Ça reste quand même un bon résultat et c’était mon premier tournoi de la sélection olympique, alors une cinquième place me donne des points. Je suis donc quand même content. »

Toujours dans le tableau des moins de 81 kg, Mohab El Nahas (Ontario) a été défait par ippon, en prolongation, à son premier combat du jour alors qu’il affrontait le Français Nicolas Chilard.

Des prolongations qui font mal à Catherine Beauchemin-Pinard

Catherine Beauchemin-Pinard (-63 kg) a terminé sa journée avec une fiche d’une victoire et deux défaites, bon pour une septième place.

La médaillée de bronze des Jeux olympiques de Tokyo a vu sa journée se conclure en ronde du repêchage à la suite de son revers en prolongation contre la Cubaine Maylin Del Toro Carvajal.

Plus tôt samedi, la Longueuilloise avec défait la Mongole Gankhaich Bold avant de baisser pavillon contre la Polonaise Angelika Szymanska, également en prolongation.

Aucun Canadien ne sera en action sur les tatamis dimanche et l’équipe nationale mettra le cap sur Zagreb afin de prendre part à une étape du Grand Prix.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
[email protected]

Login

Lost your password?