Deux combats pour Nikola Petrovic à Guayaquil

Booth et Popovici arrêtés au premier tour
12 August 2022
Une belle confiance pour des premiers Championnats majeurs
25 August 2022

Montréal, 13 août 2022 – Samedi, Nikola Petrovic (-100 kg) était le seul représentant de l’unifolié en action aux Championnats du monde juniors de judo à Guayaquil, en Équateur. Le Britanno-Colombien a remporté son premier duel, mais s’est avoué vaincu au deuxième tour, mettant abruptement fin à sa compétition.

NIKOLA PETROVIC (en blanc) vs AUS
Photo FIJ – (c) Sabau Gabriela

Petrovic n’a pas perdu de temps en début de journée pour se défaire de l’Australien Axel Nightingale. Dès les premiers instants de l’affrontement, le Canadien a projeté son adversaire au sol pour marquer un point, avant de finir le travail quelques secondes plus tard.

« Nikola a été excellent à son premier combat, il a été expéditif. On s’attendait à ce genre de victoire et nous en sommes bien fiers. Il a été dominant dans ce duel », a indiqué l’entraîneure Daniela Krukower.

L’athlète de 18 ans avait ensuite rendez-vous avec l’Allemand Kilian Kappelmeier. La confiance était au rendez-vous dans le clan canadien, puisque Petrovic avait défait Kappelmeier lors de leur dernière rencontre. L’Allemand a toutefois été explosif, ne laissant pas la chance à Petrovic de s’adapter à son style. Petrovic a baissé pavillon après deux projections au sol.

Kilian Kappelmeier a poursuivi sa route jusqu’à l’obtention d’une médaille de bronze.

« Le deuxième combat de Nikola a été plus difficile, l’Allemand était très bien préparé. Dans une grosse compétition comme les Championnats du monde juniors, plusieurs choses entrent en ligne de compte dans la préparation d’un athlète, mais nous sommes persuadés qu’il sera encore meilleur la prochaine fois », a expliqué Krukower.

« Nikola n’a pas été en mesure de trouver des solutions face aux attaques de Kappelmeier qui a été plus agressif que lui dans plusieurs aspects. Je crois que Nikola était nerveux et qu’il sentait peut-être un peu de pression sur ses épaules », a ajouté l’entraîneur Sasha Mehmedovic.

À sa première année chez les juniors seulement, Nikola Petrovic a démontré de belles choses à ses entraîneurs. Mehmedovic voit énormément de potentiel en lui et il croit que l’avenir sera très positif pour l’athlète du Club de judo de Burnaby.

« Nikola est encore très jeune. Il a beaucoup de talent et son potentiel est énorme. Je suis persuadé que dans les prochaines années, il pourra élever son jeu d’un cran pour monter sur les podiums. Il faut demeurer patient, mais je pense qu’il a ce qu’il faut pour accomplir ses objectifs », a mentionné l’entraîneur.

Daniela Krukower et Sasha Mehmedovic s’entendent tous les deux pour dire que les performances de leurs athlètes à Guayaquil ont été en deçà de leurs attentes. Pas de panique toutefois pour les entraîneurs qui voient un très beau futur pour la délégation d’athlètes qui était présente en Équateur pour les Championnats du monde juniors.

« Nous aurions évidemment aimé avoir de meilleurs résultats. Nous avons beaucoup de travail à faire et nous en avons eu la preuve durant la fin de semaine. Si nous faisons les choses de la bonne façon, tout ira assurément en s’améliorant », a lancé Krukower.

« Ç’a été une fin de semaine difficile. Nos athlètes n’avaient pas beaucoup d’expérience, la COVID-19 a eu un impact majeur sur cette génération. On doit continuer de sortir du pays pour participer à des compétitions internationales. Nous avons vu de belles choses et nous sommes prêts à retourner au travail », a conclu Mehmedovic.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
[email protected]

Login

Lost your password?