La nervosité gagne les jeunes judokas canadiens

Zupancic rate le podium de peu au Brésil
29 December 2020
L’avenir du judo canadien est entre bonnes mains
29 December 2020

Montréal, 16 octobre 2019 – Les deux Canadiens en action au premier jour des Championnats du monde juniors de judo ont connu le même sort, mercredi, à Marrakech. Taeya Koliaska (-52 kg) et Hakim Chala (-60 kg) ont tous les deux été éliminés à leur premier combat.

Après avoir profité d’un laissez-passer au premier tour, l’Albertaine a été défaite par la Marocaine et favorite de la foule, Khadija Saadi Drissi, par ippon, après 3 minutes d’affrontement.

« Elle a marqué un premier point en début de combat et ça allait bien. Ensuite, elle n’a pas su gérer son avance et elle a créé une ouverture pour son adversaire », a reconnu l’entraîneur canadien Jean-Pierre Cantin à propos de celle qui était vice-championne continentale de la catégorie cadet en 2016.

Hakim Chala a lui aussi été défait à son combat initial alors qu’il était opposé à Temuujin Ganburged, de la Mongolie. Le Montréalais qui avait inscrit un waza-ari en début de combat s’est finalement incliné par ippon.

« Son adversaire a été médaillé aux Jeux olympiques de la jeunesse (NDLR, médaillé d’argent en 2018 à Buenos Aires), sauf que c’était chez les cadets. Hakim aurait pu le battre et ça allait bien en début de combat », a précisé Cantin.

« Taeya et Hakim ont été nerveux et ils ont du travail à faire à la maison. Ils ont pris ça trop au sérieux, car c’est les mondiaux, c’est comme un tournoi normal. Leur nervosité a fait en sorte qu’ils n’ont pas combattu au niveau où ils sont capables de le faire. Nous espérons nous rendre plus loin jeudi et je suis positif. »

Kelly Taylor (-57 kg), Isabelle Harris (-63 kg), Alicia Fiandor (-63 kg) et Daniel Chosack-Barkay seront les représentants du pays en action jeudi.

-30-

Rédaction : Sportcom pour Judo Canada
Information :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
[email protected]

Login

Lost your password?