Le destin tracé d’Antoine Valois-Fortier

Sélections – Championnats Nationaux Elite 2022 – Edmonton
2 December 2021
Le choix naturel de Judo Canada
2 December 2021

Le destin tracé d’Antoine Valois-Fortier

Après avoir fièrement représenté le Canada sur la scène internationale pendant plus d’une décennie, Antoine Valois-Fortier se retire officiellement de la compétition en tant qu’athlète. Le judoka ne se retrouvera toutefois pas bien loin des tatamis, où il continuera de transmettre sa passion à la prochaine génération, mais cette fois à titre d’entraîneur de l’équipe nationale senior.

Le choix n’a pas été facile pour Antoine Valois-Fortier, mais il va de pair avec ses valeurs et aussi avec sa volonté de poursuivre son travail autrement le temps venu. C’est donc pourquoi, après des discussions avec le directeur général et directeur haute performance de Judo Canada, Nicolas Gill, il a décidé de continuer l’aventuredans un rôle certes bien différent, mais qui a toujours été au cœur de son plan professionnel.

« C’est une décision très songée. Après les Jeux de Tokyo, il y a eu une période de bilan et de réflexion et j’en suis arrivé à cette conclusion. J’en avais déjà parlé à plusieurs reprises et j’ai fait mon éducation en fonction de demeurer dans le monde du sport, si possible dans le judo, alors je ne pense pas que j’ai surpris beaucoup de personnes ! » a lancé Valois-Fortier, titulaire d’un baccalauréat d’intervention en activité physique.

Photo IJF, Emanuele Di Feliciantonio
Antoine Valoirs-Fortier

Le meilleur des deux mondes

Fort d’une médaille olympique récoltée à Londres en 2012, de trois podiums en Championnats du monde et de 14 autres en Grand Chelem ou en Grand Prix, Antoine Valois-Fortier laisse un héritage majeur derrière lui. Un héritage qu’il pourra continuer de bâtir sans délaisser la routine qui a ponctué son quotidien des 12 dernières années.

« C’est encore pas mal le judo qui prend la place, indique-t-il en riant. J’entraîne tous les jours et ce nouveau rôle commence à s’installer tranquillement. L’important pour moi sera de bien arriver à m’adapter. En tant qu’athlète, on est souvent très centré sur soi-même. Maintenant, je dois tourner ce focus-là vers les autres, ce qui se passe bien présentement. »

« Je retombe en amour avec mon sport, mais dans un angle différent. » – Antoine Valois-Fortier

Reconnu pour son éthique de travail irréprochable et sa détermination intarissable, le natif de Beauport voudra miser sur ces mêmes qualités, de même que sur son expérience pour faire se distinguer en tant qu’entraîneur. Chose certaine, c’est avec beaucoup de confiance et la soif d’apprendre qu’il entame cette nouvelle étape.

« Je pense que je vais pouvoir amener un point de vue différent et j’ai un regard très frais sur le judo international. J’arrive avec mes forces et mes faiblesses et, de manière générale, je crois que ma personnalité viendra compléter les autres entraîneurs de l’équipe. J’espère aussi que ça me permettra de faire ressortir le meilleur des athlètes ! » explique celui qui pourra toujours trouver conseil auprès de ses proches pour progresser dans ce défi.

« Nicolas (Gill) est un mentor important pour moi et je sais que je pourrai compter sur lui en tout temps. Même chose pour ma copine et mon père, deux personnes importantes qui sont toujours là pour moi. J’ai très confiance en eux et je les admire pour leur sens de la gestion et, surtout, pour leur intelligence. Ce sont de véritables inspirations. »

Une première expérience concluante

Au cours de sa carrière, Valois-Fortier s’est toujours servi de l’adrénaline et de l’intensité de la compétition pour arriver à ses fins, ce qui lui a permis de faire vivre des moments inoubliables aux gens qui l’entouraient.

Même s’il avoue que les émotions sont différentes dans ses nouvelles fonctions, il assure qu’elles sont toujours aussi présentes, comme il a pu le constater en accompagnant les judokas canadiens au Grand Chelem de Paris, en octobre dernier.

« Clairement, il y a des choses qui vont me manquer du temps où je combattais, mais je pense que je vais retrouver une bonne partie de ça avec les athlètes, admet-il. Je peux déjà dire que je vis avec autant d’intensité leurs victoires et leurs défaites ! Je vais vivre des choses assez similaires, mais simplement de manière différente. J’ai hâte de découvrir ça encore plus ! »

C’est donc sans regret et avec beaucoup d’ambition qu’Antoine Valois-Fortier continuera de marquer le judo canadien. Et, l’espère-t-il, de permettre à ses athlètes d’écrire à leur tour leur propre page d’histoire.

« C’est ma motivation principale ! Je veux amener les athlètes à atteindre leur plein potentiel, leur donner les outils pour qu’on s’y rende ensemble. Je veux partager leurs rêves, les aider à progresser et à atteindre leurs buts. »

Login

Lost your password?