Julien Frascadore continue de progresser

Pari gagné pour François Gauthier-Drapeau : la médaille de bronze
18 February 2022
Étienne Briand décoré d’argent, Louis Krieber-Gagnon de bronze à Varsovie
27 February 2022

Montréal, 26 février 2022 – À sa deuxième compétition seulement chez les moins de 60 kg, Julien Frascadore a réussi à atteindre les quarts de finale à l’Open européen de Varsovie, samedi, en Pologne. Il a battu des adversaires de haut niveau avant d’être stoppé par deux judokas de l’Azerbaïdjan.


Photo IJF/Gabriela Sabau
Julien Frascadore

Même s’il aurait aimé combattre pour une place sur le podium, Frascadore est satisfait du travail accompli et il a toujours faim pour se rendre plus loin.

« Je suis un peu déçu, je venais ici (à Varsovie) dans le but d’obtenir une médaille. Par contre, je suis quand même content d’avoir affronté les meilleurs de la catégorie. C’est seulement ma deuxième compétition chez les moins de 60 kg, j’apprends encore beaucoup, tout est très rapide. Je suis content de l’expérience et de voir que je progresse », a remarqué Julien Frascadore d’entrée de jeu.

Après avoir obtenu un laissez-passer en première ronde, l’athlète de 22 ans a battu l’Espagnol Alberto Carranza Moreno à son premier combat du jour. Il a ensuite réussi à se défaire du Turc Mihrac Akkus, 32e au classement mondial, qui avait représenté son pays aux Jeux olympiques de Tokyo l’été dernier.

« Le premier combat s’est super bien déroulé, j’ai réussi à faire un waza-ari et un ippon. Ç’a été excellent pour commencer la journée parce que ça m’a bien préparé pour la suite. Contre Mihrac, ç’a été un gros combat. Il est un des meilleurs dans la catégorie, j’ai attendu l’opportunité pour le contrer et finir l’affrontement rapidement », a-t-il mentionné à propos de ses deux victoires.

La quête pour la médaille d’or de Frascadore s’est toutefois arrêtée en quart de finale alors qu’il a été défait par Ahmad Yusifov de l’Azerbaïdjan, en prolongation. Le Canadien n’a pas baissé les bras en se retrouvant au repêchage contre Rovshan Aliyev, lui aussi de l’Azerbaïdjan.

Le combat s’est à nouveau transporté en temps supplémentaire où Aliyev l’a emporté après que Frascadore s’est vu décerner une troisième pénalité. Yusifov a remporté la médaille d’or alors qu’Aliyev est reparti avec la médaille de bronze.

« En quart de finale, Yusifov était très fort. J’ai manqué un peu d’attaque et il était toujours très rapide. Il m’a amené au sol en prolongation pour l’emporter. Je sentais que j’avais encore de l’énergie pour le repêchage. Aliyev était très physique, je me sentais fort, mais j’avais de la difficulté à attaquer. »

Frascadore tourne maintenant son attention vers Prague, en République tchèque, où il combattra dès la semaine prochaine. Avec l’expérience acquise à Varsovie, il voudra reproduire tous ses bons coups pour espérer quitter Prague avec une médaille autour du cou.

Également en action samedi, Hakim Chala (-66 kg) s’est incliné dès son premier combat contre le Kazakh Armat Yeskaziyev. De son côté, Gabriel Juteau (-73 kg) a été battu au deuxième tour face à Kyprianos Andreou, de Chypre.

Du côté féminin, Isabelle Harris (-63 kg) a elle aussi subi la défaite au second tour contre la Japonaise Kirari Yamaguchi, éventuelle médaillée d’or.

L’Open européen de Varsovie se poursuit dimanche alors que Mina Coulombe (-78 kg), Coralie Godbout (-78 kg) et Alicia Fiandor (-70 kg) seront en action.

Chez les hommes, Alexandre Arencibia (-90 kg), Étienne Briand (-81 kg), Mohab ElNahas (-81 kg), Louis Krieber-Gagnon (-90 kg) et Keagan Young (-90 kg) prendront part à la compétition.

-30-

Rédaction : Sportcom pour Judo Canada

Informations:

Patrick Esparbès

Directeur général adjoint

Judo Canada

(514) 668-6279

[email protected]

Login

Lost your password?