John Jr. Messé A Bessong n’avait pas dit son dernier mot

Lasha Tsatsalashvili sacré champion à Lima
10 April 2022
Catherine Beauchemin-Pinard tout près du but
16 April 2022

Les Canadiens remportent sept médailles chez les juniors

Montréal, 10 avril 2022 – Moins de 24 heures après s’être incliné en finale chez les cadets, John Jr. Messé A Bessong (+100 kg) était de retour sur les tatamis péruviens avec l’intention de monter sur la plus haute marche du podium, cette fois dans le cadre des Championnats panaméricains et océaniens juniors de Lima. Le Canadien n’a pas failli à la tâche, complétant sa journée avec trois victoires et l’or au cou.

John Jr. Messé A Bessong n’a laissé aucun doute sur ses ambitions, dimanche. Il a vaincu coup sur coup le Chilien Jose Ignacio Jara et le Colombien Elmer Orejuela par ippon pour obtenir sa place en finale. Il a alors bouclé un tournoi parfait en s’imposant par waza-ari face à l’Américain Christian Konoval.

« Je n’étais pas nécessairement au sommet de ma forme cette semaine, mais je me sentais vraiment mieux aujourd’hui (dimanche). J’ai fait les ajustements nécessaires après ma défaite d’hier et ç’a rapporté. J’étais beaucoup plus rapide et je voulais absolument gagner », a commenté le nouveau championaprès la compétition.

Nikola Petrovic (-100 kg) et Lasha Tsatsalashvili (-73 kg)ont eux aussi atteint la grande finale de leur catégorie respective, sans toutefois être en mesure de ressortir avec la médaille espérée.

Petrovic a vu ses espoirs d’être sacré champion s’envoler à l’issue d’un duel de tous les instants qui s’est soldé par ippon contre le Brésilien Kayo Santos. Le Britanno-Colombien, qui avait préalablement gagné ses deux combats, a ainsi mis la main sur l’argent.

Le scénario s’est avéré similaire pour Lasha Tsatsashvili. Celui qui avait remporté les honneurs chez les cadets la veille a gagné ses trois premiers duels par ippon, mais n’a pu compléter le balayage. L’Ontarien a dû s’avouer vaincu contre le Brésilien Gabriel Falcao en grande finale.

« Nikola et Lasha ont connu une très bonne journée ! Ils ont disputé des combats très serrés contre de bons adversaires et ils ont vraiment démontré tout leur potentiel. C’est une bonne expérience pour la suite et ils ont certainement un brillant avenir devant eux », a analysé l’entraîneur Sasha Mehmedovic au sujet de ses protégés.

Également en action chez les moins de 73 kg, Munkhjin Batdorj a été défait en demi-finale par ce même Falcao. Le Québécois a cependant conclu sa journée en beauté en s’imposant contre l’Argentin Matteo Etchechury pour grimper sur la troisième marche du podium.

Journée de bronze pour Popovic, Keays et Simard

David Popovic (-81 kg), Janessa Keays (+78 kg) et Justine Simard (-70 kg) ont ajouté des médailles de bronze à la récolte canadienne en remportant leur tout dernier combat du jour à Lima.

Défait en quarts de finale contre le Brésilien Kauan Santos, sacré champion de la division quelques heures plus tard, Popovic n’a pas baissé les bras et s’est frayé un chemin jusqu’à la troisième marche du podium. Le Québécois a concrétisé le tout en battant le Panaméen Jose Albis Castro Matos, pénalisé à trois reprises dans ce duel.

Janessa Keays, de la Saskatchewan, a elle aussi terminé sa compétition en force, l’emportant par ippon contre la Péruvienne Idania Ambulay. À son seul autre affrontement du tournoi, l’athlète canadienne avait perdu contre l’éventuelle médaillée d’or Luana Oliveira, du Brésil.

Pour sa part, Justine Simard a été décorée de bronze grâce à une victoire acquise contre sa coéquipière Laurence Biron. Il s’agissait d’un troisième gain de suite pour Simard qui n’a été vaincue qu’à sa première sortie de la journée.

Biron a donc fini cinquième au classement de la division. Ses compatriotes Raphael Gaanan (-60 kg) et Callie Render (-63 kg) ont eux aussi terminé au pied du podium après des revers crève-cœurs dans des finales de bronze.

Gaanan, de la Colombie-Britannique, a perdu contre le Panaméen Eriberto De Aza, alors que Render s’est inclinée contre l’Américaine Emily Daniela Jaspe.

Aussi en action dimanche, l’Albertaine Aliya Koliaska a remporté un seul de ses trois combats et elle a fini en septième place chez les moins de 57 kg. Seule autre Canadienne en lice lors de cette compétition, la Britanno-Colombienne Ekaterina Danilkov (-48 kg) a été éliminée après une défaite d’entrée de jeu.

En vertu de sa récolte de sept médailles, la délégation de l’unifolié a terminé au deuxième rang du classement des nations derrière le Brésil et ses 16 podiums. De quoi rendre fier Sasha Mehmedovic.

« C’était une très bonne journée et nous sommes contents des performances. Nos jeunes athlètes sont venus pour compétitionner et ils ont démontré de très belles choses. C’est une expérience très positive pour eux et ils vont beaucoup apprendre de leur passage au Pérou », a-t-il conclu.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
p.esparbes@judocanada.org

Login

Lost your password?