John Jr Messe A Bessong : faire sa place parmi les hommes

Jumber Meladze réussit sa rentrée canadienne
4 June 2022
Assemblée générale annuelle historique
11 June 2022

Montréal, 5 juin 2022 – Du haut de ses 16 ans, John Jr Messe A Bessong était le plus jeune compétiteur en action chez les plus de 100 kg, dimanche, à la Coupe européenne junior de Graz, en Autriche. Cela n’a toutefois pas empêché le judoka canadien de démontrer qu’il peut déjà rivaliser avec l’élite mondiale.

John Jr Messe A Bessong
Photo : Antoine Saito – Judo Canada

Quelques semaines à peine après avoir été sacré champion canadien chez les moins de 18 ans et vice-champion chez les seniors, Messe A Bessong était de retour sur le tatami pour se mesurer aux meilleurs judokas juniors de la planète.

Il a d’abord affronté Giorgi Tabatadze, un éventuel médaillé de bronze, avec qui il s’est livré une bataille de tous les instants. L’expérience a finalement joué en faveur du Géorgien qui l’a emporté par ippon dans les dernières secondes du temps réglementaire.

Messe A Bessong s’est ensuite dirigé au premier tour du repêchage, où il a obtenu un laissez-passer en raison d’une blessure à son adversaire. Le Canadien avait donc rendez-vous avec Huseyn Mammedov au tour suivant et il a une fois de plus donné du fil à retordre à son rival.

L’issue de l’affrontement est toutefois allée à l’avantage du représentant de l’Azerbaïdjan qui a misé sur la patience pour surprendre Messe A Bessong dans la quatrième minute du combat et gagner par ippon.

Le Lavallois a ainsi conclu la journée avec une fiche d’une victoire et deux revers, mais surtout, avec une expérience internationale de plus en banque, comme l’a mentionné l’entraîneur Sasha Mehmedovic après le tournoi.

« John a été vaincu à deux reprises, mais ça ne représente pas nécessairement l’allure des combats, a-t-il indiqué. Il a été dominant dans les premières minutes de ses affrontements et ses adversaires ont rapidement pris des shidos. Par contre, le vent a tourné en milieu de combat et leur expérience a pris le dessus. C’est ce qui a fait la différence. »

Cette compétition pourra ainsi servir de baromètre, mais aussi d’élément de motivation pour le judoka de l’unifolié qui reviendra certainement en force à la prochaine occasion.

« John est encore très jeune et ça fait toute une différence dans ce niveau, a poursuivi Mehmedovic. Aujourd’hui, il se battait contre des hommes et on voit qu’il devra devenir encore plus fort pour faire des podiums. Par contre, il a montré qu’il était déjà capable de combattre contre eux et de tenir son bout avec les meilleurs. C’est de bon augure pour la suite. »

Huit autres Canadiens étaient en action lors de la journée de dimanche, mais aucun d’entre eux n’est parvenu à trouver le chemin de la victoire. Chez les moins de 81 kg, David Popovici et Guillaume Gaulin ont tous les deux perdu à leur première sortie, tout comme Alec Garand (-90 kg), Michael Akbashev (-100 kg) et Nikola Petrovic (-100 kg) dans leur catégorie respective.

Chez les filles, Evelyn Beaton (-52 kg), Eibhleann Alexander (-57 kg) et Kondelia Karas (-57 kg) ont subi le même sort.

Le travail est toutefois loin d’être terminé pour la délégation canadienne présente en Autriche, alors que ses athlètes seront de retour sur les tatamis dès lundi pour prendre part à un camp de trois jours. Pour Sasha Mehmedovic, il s’agira de l’occasion parfaite de cibler les éléments à améliorer en vue des prochains tournois.

« On savait que c’était un événement de très haut calibre et que ça pourrait être un peu plus difficile au niveau des résultats. Cependant, on voulait voir le désir de gagner de nos judokas et ils ont tous démontré qu’ils sont prêts à travailler fort pour atteindre leur objectif. Les trois prochains jours seront très bénéfiques pour eux et ils en ressortiront grandis », a-t-il conclu.

-30-

Rédaction : Sportcom pour Judo Canada

Informations :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
[email protected]

Login

Lost your password?