Une longue journée mène Julien Frascadore à une septième place

Assemblée générale annuelle historique
11 June 2022
L’équipe canadienne de judo nommée pour les Jeux du Commonwealth de 2022
21 June 2022

Montréal, 12 juin 2022 – Julien Frascadore a connu un beau parcours à l’Open européen de judo de Madrid, dimanche, alors qu’il s’est classé au septième rang dans la catégorie des moins de 60 kg.

Photo: IJF, Gabriela Sabau
Julien Frascadore

« Ç’a quand même été une grosse journée », a soutenu le judoka qui a disputé cinq combats et qui termine son parcours avec une fiche de trois victoires et deux défaites dans une journée où le thermomètre oscillait près des 40 degrés dans l’enceinte des compétitions.

Frascadore, âgé de 22 ans, a amorcé la compétition de belle façon trois victoires de suite, dont deux en prolongation. Il a vaincu l’Espagnol Raul Lopez, le Kazakh Sherzod Davlatov et le Suisse Samuel Waizenegger. Le Québécois a ensuite plié l’échine contre l’éventuel médaillé d’argent, Nazir Talibov (Azerbaïdjan).

« C’était un très bon adversaire », a reconnu Frascadore à propos de Talibov. « Il avait un style un peu moins bon pour moi et il m’a eu assez rapidement par ippon. »

Tout n’était pas perdu pour l’athlète de Québec qui s’entraîne à Montréal, car il a accédé au repêchage où il a finalement été défait par le Français Maxime Merlin.

« Ç’a s’est bien déroulé et c’était un bon combat, mais j’ai fait une petite erreur en milieu de combat, ce qui a fait qu’il a réussi à marquer un waza-ari. Ensuite, il a bien géré le combat et je n’ai pas été capable de remonter la pente. »

Frascadore s’en voulait un peu après cette défaite, car plus tard, Merlin a obtenu le bronze sans combattre à la suite du forfait de son adversaire. La déception de l’étudiant en droit à l’Université de Montréal a été de courte durée, car il sait que ce genre de journée peut être formatrice pour lui.

« Je suis déçu d’être septième, car c’est très près, mais en même temps quand même assez loin du podium. […] Il reste que c’est une bonne expérience. J’ai fait cinq combats, de longs combats, et j’ai pu tester ma forme physique et voir l’énergie que j’avais dans cette grosse journée. Il y a du positif à retirer de ça. J’en ai eu pour mon argent à ce tournoi-là. »

Deux autres Canadiens étaient présents dans la capitale espagnole : Hakim Chala (-66 kg), de Montréal, et le Britanno-Colombien Ian Ryder (-100 kg) qui n’ont pas obtenu de classement.

Chala a d’abord vaincu le Britannique Finlay Allan et a été ensuite battu par l’Espagnol David Ignacio Alvez Duarte.

Quant à Ryder, il a profité d’un laissez-passer au premier tour pour ensuite être défait par le Français Nicolas Pavloski.

Les trois Canadiens prendront la route de Valence afin de prendre part à un camp préparatoire d’une durée de deux semaines.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :
Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
[email protected]

Login

Lost your password?