Jumber Meladze se fait surprendre par un Américain

Courte journée au jour 1 des mondiaux juniors
10 August 2022
Booth et Popovici arrêtés au premier tour
12 August 2022

Montréal, 11 août 2022 – Fort d’une victoire par ippon contre Gadir Huseynov de l’Azerbaïdjan, Jumber Meladze a vu sa journée prendre fin au troisième tour lorsque l’Américain Jack Yonezka l’a surpris par ippon dans le tableau des moins de 73 kg, jeudi, aux Championnats du monde juniors de Guayaquil, en Équateur.

Jumber Meladze

« Je crois que Jumber aurait dû gagner. L’Américain était un bon adversaire et il fallait se méfier de son jeu au sol. Jumber a peut-être perdu sa concentration pendant un moment. Malheureusement, il s’est fait avoir et ne pouvait plus s’en tirer. Avant cela, c’était 0-0 au pointage », a commenté l’entraîneur canadien Sasha Mehmedovic.

L’Ontarien qui avait eu droit à un laissez-passer au premier tour a été pénalisé pour avoir placé une main au visage de son adversaire. Lorsque le combat a repris, le Canadien était au sol en position accroupie et Yonezka a réussi à passer sa main gauche sous lui pour ensuite le faire rouler sur le dos et l’immobiliser sur le dos pendant 20 secondes et ainsi s’assurer de l’ippon.

Mehmedovic avait confiance dans son protégé qui avait signé une victoire convaincante dans le match d’avant.

« Il s’est imposé pendant la première minute et demie et c’était un excellent début de journée pour Jumber. C’était un bon test, car les représentants de l’Azerbaïdjan sont durs à battre. »

Dans le tableau féminin des moins de 57 kg, l’Ontarienne Eibhleann Alexander a obtenu un laissez-passer au premier tour et a ensuite plié l’échine par ippon contre l’Italienne Chiara Zuccaro qui a réussi à la projeter au sol.

« Son adversaire était plus expérimentée et on savait que ce ne serait pas un combat facile pour Eibhleann », a reconnu Mehmedovic.

Contrairement aux compétitions seniors où il y a moins de disparité, les concurrents d’âge junior n’ont pas tous atteint la même maturité physique explique l’entraîneur.

« On voit qu’il y a en a qui sont plus expérimentés, plus matures ou costauds. Tous nos athlètes ne sont pas encore rendus là, mais ils doivent comprendre que c’est là où ils devront être pour percer sur la scène internationale. Des fois, il faut apprendre à la dure. »

Vendredi ce sera au tour de la Britanno-Colombienne Brae Booth (moins de 70 kg) eu du Québécois David Popovici (moins de 81 kg) de faire leur entrée en scène.

Popovici aura un parcours relevé en affrontant d’entrée de jeu un Japonais, tandis que Booth sera opposée à une Américaine.

« Je pense que Brae pour remporter ce premier match. Si elle réussit, son plus gros test sera ensuite contre la Brésilienne qui l’attendra au tour suivant », a conclu Mehmedovic.

-30-

Rédigé par Sportcom pour Judo Canada

Informations :

Patrick Esparbès
Directeur général adjoint
Judo Canada
(514) 668-6279
[email protected]

Login

Lost your password?