Ju, Do, Kan, Ada, Ma, Scott et Roshi arrivent dans la famille!

Rooney et Hu remportent leur première médaille aux Championnats du monde
14 September 2022
Joymo, le tout nouveau partenaire de Judo Canada
21 September 2022

Quand Judo Canada a sollicité ses membres pour la création de sa mascotte, de si nombreuses propositions ont été reçues, que c’est plutôt un groupe de sept personnages qui a été créé! Représentant les provinces et les territoires du pays, les mascottes deviendront les futures vedettes de la fédération, notamment grâce à trois étudiants en intégration multimédia.

Édouard GoupilHera-Meilka Gratton et Rudy Breton travaillent sur un court-métrage depuis environ deux ans afin de mettre en valeur les nouvelles mascottes et de raconter leur histoire.

Ensemble, ils ont donné vie à Ju, Do, Kan, Ada, Ma et Scott, qui croiseront la route de Roshi, un raton laveur qui voyagera à travers le Canada au cours des prochaines semaines. Ces animaux judokas possédant des personnalités et des caractéristiques bien distinctes représenteront et personnifieront la diversité des athlètes ainsi que les diverses réalités des provinces canadiennes.

« On a voulu présenter d’où viennent nos mascottes en racontant leur histoire, afin de faciliter leur arrivée dans notre sport pour ne pas qu’elles arrivent de nulle part. C’est un point de départ. À l’avenir, elles pourront inculquer différentes valeurs, ou encore apprendre des techniques de judo. Il y aura un infini de possibilités pour passer des messages aux enfants », explique le directeur général adjoint de Judo Canada, Patrick Esparbès.

Alors finissant à la technique en intégration multimédia au Cégep Édouard-Montpetit, Édouard Goupil a mené de main de maître ce projet d’un bout à l’autre. « Je trouvais ça intéressant au départ de voir les opportunités. C’était mon premier projet d’une telle ampleur, et ça représentait un beau défi », raconte Édouard, maintenant étudiant au baccalauréat en animation 3D et en design numérique à l’École des arts numériques, de l’animation et du design. « Ça demande du temps, de l’organisation et une certaine constance. Il faut collaborer et travailler pour que toutes les scènes soient cohérentes, peu importe le délai de création. »

Il a ainsi eu droit à des coéquipiers hors pair en Hera-Meilka et Rudy, également stagiaires chez Judo Canada lors des premiers balbutiements de ce projet.
Hera-Meilka a d’abord créé un scénarimage (storyboard) à partir du scénario. Rudy et elle ont ensuite animé les scènes, tandis qu’Édouard a modélisé les objets 3D. Étape par étape, le trio a produit un court-métrage qui servira à introduire les sept personnages dans l’univers du judo canadien.

« J’étais responsable de l’animation des mascottes, de les faire bouger et d’intégrer les voix. J’ai vraiment tripé à faire ce projet. C’était une grosse commande, mais c’était un projet qui me tenait beaucoup à cœur, on a mis de nombreuses d’heures et j’ai hâte de voir la réaction face au produit final », a affirmé Rudy Breton. « Je veux créer des personnages comme travail et j’ai eu la chance de toucher à ce domaine. J’ai pu travailler les environnements et j’étais motivé. C’était une belle expérience professionnelle », ajoute Édouard Goupil.

« De fil en aiguille, le projet a évolué. On a commencé avec une mascotte et finalement, on s’est ramassés avec sept, puis on a produit de l’animation 3D. On a mis le bras dans le tordeur, mais maintenant, on voit toutes les ouvertures qui s’offrent à nous », conclut Patrick Esparbès.

Restez à l’affût ! Les premières aventures de Roshi débuteront dans les provinces maritimes et seront présentées sur les médias sociaux de Judo Canada prochainement.

Cliquez ici pour plus d’informations à propos de chacun des mascottes !

Login

Lost your password?